Ostéopathie et jambes lourdes


actualités / lundi, février 3rd, 2014

L’Ostéopathie Hémodynamique

L’Ostéopathie Hémodynamique est une approche thérapeutique basée sur l’étude de la mobilité des muscles et plus particulièrement leur Motilité Permanente (mouvement intra-musculaire involontaire et permanent). Elle a été élaborée par Hervé Julien , Ostéopathe (formation initiale en Kinésithérapie). Elle améliore de façon significative la prise en charge de pathologies liées à…..

  • La circulation du sang dans les veines
  • Le drainage mécanique des articulations
  • Le fonctionnement des chaînes musculaires
  • Les obstacles à la circulation lymphatique

L’introduction de la motilité musculaire permanente (MMP) à la réflexion ostéopathique permet d’améliorer la prise en charge de certaines pathologies en terme d’efficacité et de pérennité :

  • Les lésions ostéopathiques et les phénomènes arthrosiques qui en résultent
  • Les congestions post opératoires et traumatiques (œdèmes)
  • Les troubles cutanés liés à certaines pathologies (Parkinson, diabète, coma…)
  • Le phénomène de jambes lourdes (voir publications)
  • Le phénomène des « impatiences »
  • Les crampes musculaires
  • La maladie de Raynaud
  • Certaines insuffisances respiratoires et veineuses

Pathologies & symptômes

Parmi les pathologies et symptômes pris en charge par l’ostéopathie hémodynamique :

Courbatures
Crampes
Crampes nocturnes
Epines calcanéennes ou achilléennes
Fibromyalgie ou l’hystérie collective
Impatiences des membres inférieurs
Jambes lourdes
Lymphoedèmes fonctionnels
Maladie de Raynaud

Protocoles de soins

Les protocoles de soins varient selon la pathologie à traiter.

Dans tous les cas, il s’agit de manipulations douces sans craquements ni massages douloureux.

La durée de l’efficacité des traitements MMP est variable en fonction des patients et du type de lésion.

Pour des traitements à visée circulatoire, une sensation de légèreté et de fraicheur des membres se fait ressentir immédiatement après la première séance et dure en moyenne une semaine.

Suite au deuxième et au troisième traitement, la durée de l’efficacité s’allonge de respectivement de 15 jours puis un mois voire deux.

A partir du quatrième traitement, les effets bénéfiques peuvent persister pendant plusieurs mois.

Selon les patients et les pathologies traitées , les symptômes peuvent revenir de façon sporadique, mais la fréquence de ces désagréments diminue dans tous les cas.

source: http://osteoconcept.com/portail-public.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *