Ostéopathie et acouphènes

© Pop H

© Pop H

Docteur, j’entends tout le temps un sifflement!

Selon les chiffres de L’Ipsos 2014, 16 millions de français sont touchés par des acouphènes, soit 1 français sur 4.

Définition des acouphènes

Les acouphènes sont des troubles auditifs qui se manifestent par la perception de bruits parasites. Ce sont des gênes sonores telles que des sifflements, tintements ou bourdonnements.

Les causes sont multiples, pathologie de l’oreille interne, acouphènes secondaires à un traumatisme auditif (casque audio, plongée), mais la cause peut également être idiopathiques.

On distingue les acouphènes objectifs perceptibles par le patient et l’examinateur, des acouphènes subjectifs uniquement perçus par le patient.

Comment s’en débarrasser ?

Les patients consultant en ostéopathie pour des problèmes d’acouphènes arrivent au cabinet en bout de course. Il n’existe actuellement aucun traitement parvenant à faire disparaître ce son. La pluridisciplinarité des prises en charge s’avère en revanche efficace : acupuncture, ostéopathie, technique de relaxation et diversion de l’attention.

La souffrance et l’inconfort de vie du patient, ne doivent absolument pas être pris à la légère, car en effet ces problèmes auditifs sont sources de stress et de fatigue chez le patient.

Et l’ostéopathie dans tout ça ?

L’ostéopathe s’appliquera dans un 1er temps à déterminer l’origine des acouphènes afin de déterminer si une prise en charge ostéopathique est nécessaire et adaptée.

Il analysera et traitera les déséquilibres des régions cervico mandibulaire, crâniennes, cervicale et du corps dans sa globalité. Il s’appliquera à restituer son équilibre au corps afin de faire disparaitre le motif de consultaion.

Une seule séance peut ne pas suffire, mais les résultats sont néanmoins ressentis après la 1ère séance.

Il est très bénéfique pour un patient souffrant d’acouphène d’être suivi en ostéopathie afin de faire disparaître l’intensité du sifflement, mais également de rétablir l’équilibre et la mobilité perdue au niveau auditif.

Publié dans actualités | Laisser un commentaire

Ostéopathie et migraines

Nous savons tous ce qu’est un mal de tête pour en avoir souffert au moins une fois. Mais certains patients souffrent de migraines, qui peuvent parfois être chroniques et très handicapantes. 7 millions de français seraient touchés par la migraine et parmi eux 1 femme sur 5.

Migraine ou céphalée?

Les céphalées sont situées au niveau du crâne ,avec une douleur diffuse pouvant atteindre les cervicales et le dos et des restrictions de mobilité de ces zones associées. La douleur est à type de resserrement du crâne. L’intensité est plus faible que la migraine, mais la durée de l’épisode peut être long (jusqu’à 7 jours pour les céphalées de tensions épisodiques)

La migraine est caractérisée par une douleur plus intense que la céphalée et unilatérale. Le patient se plaint d’avoir mal d’un seul côté de la tête avec une douleur qui est: pulsatile, sensible à la lumière, aggravée à l’effort et pouvant provoquer des nausées ou vomissements. La crise migraineuse, si elle n’est pas traitée peut durer 4 à 72heures.

Les facteurs aggravants

Les patients notent une chronicité des crises en fonction de certains facteurs: la fatigue, le manque de sommeil, le stress, la consommation d’alcool ou d’aliments trop riches. A noter cependant que les facteurs aggravant diffèrent selon les crises.

Une bonne hygiène de vie permettrait de réduire le nombre de  crises:

  • alimentation équilibrée, bonne hydratation (1,5L d’eau par jour)
  • pratique d’une activité physique
  • préférer la lumière naturelle aux lumières artificielles et spot
  • éviter toute source de stress ou pratiquer la relaxation ou toutes activités favorisant la relaxation.
  • se coucher à heure raisonnable en essayant de dormir 8h par nuit.

Traitement ostéopathique pour les migraines

Après un interrogatoire et un examen clinique précis qui lui permettra d’effectuer un diagnostic différentiel, l’ostéopathe va rechercher les zones de tension dans votre corps favorisant vos migraines. Par des manipulations douces et ciblées, il va s’appliquer à restaurer la mobilité à ces zones afin de redonner un équilibre globale à votre corps. La réharmonisation de la posture du patient est la priorité afin de diminuer les tensions pouvant causer ces migraines. Il est important de relâcher la région cervicale et la base du crâne. Cette dernière étant  un carrefour vasculo-nerveux très important qui achemine les vaisseaux jusqu’à l’intérieur du crâne.

Il est très bénéfique pour les patients migraineux de venir consulter un ostéopathe pendant la crise afin de diminuer, voir de faire disparaitre l’intensité de la crise; mais également en prévention, afin de diminuer l’apparition  d’épisodes de crises.

Publié dans actualités | Laisser un commentaire

Ostéopathie et accouchement

L’accouchement est un moment fort et intense pour la femme. Il est fréquemment comparé à un marathon. C’est un réel bouleversement pour le corps d’une femme qui peut créer d’importantes modifications tensionnelles et posturales, notamment au niveau du bassin.

Lors d’une séance postpartum, l’ostéopathe s’applique a redonner de la mobilité au bassin, aux lombaires ainsi qu’à la sphère viscérale.

Quand consulter?

Une séance d’ostéopathie quelques semaines après l’accouchement permet à la maman de se sentir bien, c’est une séance bilan qui permettra à l’ostéopathe de vérifier la mobilité et l’équilibre global du corps.

Les douleurs présentent pendant la grossesse peuvent en effet persister:

  • Sciatique de la femme enceinte
  • Troubles digestifs
  • Douleurs pelviennes
  • Maux de tête
  • Douleurs aux rapports sexuels

Le déroulement de l’accouchement (voie basse, administration de péridurale, césarienne programmée ou en urgence, déclenchement) sont autant de facteurs influençant l’équilibre et la stabilité du bassin après l’accouchement.

La rééducation périnéale en kinésithérapie ou par une sage femme ne doit pas être abandonnée, elle est très importante.

Le périnée est le « hamac » qui vient fermer l’abdomen. Il est soumis à d’importantes contraintes lors de la grossesse avec le poids de l’utérus qui augmentent entrainant son relâchement, auxquelles s’ajoutent les contraintes qu’il subit lors de l’accouchement.

La rééducation périnéale est primordiale pour éviter par la suite des désagréments tels que l’incontinence urinaire et le prolapsus.

Il est également possible de consulter un ostéopathe pour des problèmes d’allaitement.

Virgina MONTEL Ostéopathe D.O

Publié dans ostéopathie et bébé | Laisser un commentaire

Nouveauté: rendez vous en ligne

Le cabinet d’ostéopathie se modernise! Vous pouvez désormais prendre rendez vous en ligne:

    • directement sur le site internet
    • sur les pages jaunes http://www.pagesjaunes.fr/pros/51760202

Pour toutes urgences, ou informations complémentaires veuillez contacter le secrétariat au: 01 46 06 39 88.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’ostéopathie autour de l’enfance

En novembre 2015, j’ai eu l’occasion d’assister pour le magazine spécialisé OsteoMag à un congrès très intéressant d’ostéopathie pédiatrique organisée par l’OSD, Ecole d’Ostéopathie d’Allemagne.

Deux jours de conférences et ateliers qui m’ont permis d’approfondir mes connaissances sur la pédiatrie en ostéopathie ainsi que de découvrir l’efficacité de l’ostéopathie sur certaines pathologies.

La recherche en ostéopathie progresse et fait ses preuves dans le traitement de pathologies telle que l’otite, la plagiocéphalie mais aussi les problèmes de vue, la posturologie..

Pour en savoir plus vous pouvez trouver plus d’informations sur le site d’ostéomag :

http://www.osteomag.fr/

Virgina MONTEL Ostéopathe D.O

Publié dans ostéopathie et bébé | Laisser un commentaire

Ostéopathie et jambes lourdes

L’Ostéopathie Hémodynamique

L’Ostéopathie Hémodynamique est une approche thérapeutique basée sur l’étude de la mobilité des muscles et plus particulièrement leur Motilité Permanente (mouvement intra-musculaire involontaire et permanent). Elle a été élaborée par Hervé Julien, Ostéopathe (formation initiale en Kinésithérapie). Elle améliore de façon significative la prise en charge de pathologies liées à…..

  • La circulation du sang dans les veines
  • Le drainage mécanique des articulations
  • Le fonctionnement des chaînes musculaires
  • Les obstacles à la circulation lymphatique

L’introduction de la motilité musculaire permanente (MMP) à la réflexion ostéopathique permet d’améliorer la prise en charge de certaines pathologies en terme d’efficacité et de pérennité :

  • Les lésions ostéopathiques et les phénomènes arthrosiques qui en résultent
  • Les congestions post opératoires et traumatiques (œdèmes)
  • Les troubles cutanés liés à certaines pathologies (Parkinson, diabète, coma…)
  • Le phénomène de jambes lourdes (voir publications)
  • Le phénomène des « impatiences »
  • Les crampes musculaires
  • La maladie de Raynaud
  • Certaines insuffisances respiratoires et veineuses

Pathologies & symptômes

Parmi les pathologies et symptômes pris en charge par l’ostéopathie hémodynamique :

Courbatures
Crampes
Crampes nocturnes
Epines calcanéennes ou achilléennes
Fibromyalgie ou l’hystérie collective
Impatiences des membres inférieurs
Jambes lourdes
Lymphoedèmes fonctionnels
Maladie de Raynaud

Protocoles de soins

Les protocoles de soins varient selon la pathologie à traiter.

Dans tous les cas, il s’agit de manipulations douces sans craquements ni massages douloureux.

La durée de l’efficacité des traitements MMP est variable en fonction des patients et du type de lésion.

Pour des traitements à visée circulatoire, une sensation de légèreté et de fraicheur des membres se fait ressentir immédiatement après la première séance et dure en moyenne une semaine.

Suite au deuxième et au troisième traitement, la durée de l’efficacité s’allonge de respectivement de 15 jours puis un mois voire deux.

A partir du quatrième traitement, les effets bénéfiques peuvent persister pendant plusieurs mois.

Selon les patients et les pathologies traitées, les symptômes peuvent revenir de façon sporadique, mais la fréquence de ces désagréments diminue dans tous les cas.

source: http://osteoconcept.com/portail-public.html

Publié dans actualités | Laisser un commentaire

Ostéopathie et grossesse

Lors de la grossesse, le corps de la femme enceinte va subir de nombreuses modifications hormonales, posturales et mécaniques. En effet la masse utérine va augmenter, la posture de la femme va également changer. Ces transformations peuvent accentuer des troubles déjà existants:

mécaniques: lombalgies, sciatalgies, douleurs ligamentaires, douleur au coccyx
digestifs: reflux acides, constipation, ballonnements, difficulté de digestion
circulatoires: jambes lourdes, hémorroïdes, varices, maux de tete
gynécologiques: douleurs aux rapports sexuels

L’ ostéopathe examine la patiente dans sa globalité afin de limiter l’inconfort et de rendre a corps son équilibre.

L’ostéopathie peut être également un complément du suivi de grossesse et une préparation a l’accouchement. En effet la posture de la femme enceinte est modifiée pendant la grossesse, en particulier celle du bassin.
Lors de l’accouchement c’est justement le bassin qui est sollicité, l’ostéopathe s’appliquera donc au relâchement de cette structure mécanique afin de facilité la naissance par voie basse de bébé.

Le traitement est doux, il se fait dans le but d’un relâchement des tensions.

Publié dans ostéopathie et naissance | Laisser un commentaire

Ostéopathie et nourrisson

Au cours de la période intra utérine, le fœtus est soumis à de nombreuses contraintes.
Le corps du fœtus, est en effet un contenu en expansion permanente par rapport a son contenant. Les différents obstacles sur le chemin de croissance sont donc importants.
Ainsi, une grossesse, si elle est gémellaire n’aura pas les mêmes conséquences sur le fœtus. Il devra donc adapter sa position dans l’utérus pour se faire une place et parfois même pour ne pas en changer.
Ces différents facteurs favorisent « les dysfonctions somatiques ostéopathiques » de la vie intra fœtale, auxquelles vont s’ajouter l’accouchement.

La naissance, c’est l’instant où nous quittons un milieu très confortable pour être projeté au dehors.
Cette naissance s’accompagne de contractions utérines, qui agissent par vagues de poussées successives, ceci pouvant entraîner des déformations craniennes si la progression est stoppée.
Plus l’accouchement est long (+ de 8h), plus le foetus est soumis a ces pressions auxquelles s’ajoutent celles dues aux différents instrumentations( forceps, ventouses).

En résumé, il est conseillé de consulter un ostéopathe si:
-le travail a été long mais aussi trop rapide
-le bébé s’est présenté par la face ou en siège
-il y a eu utilisation d’instruments( forceps, ventouses, spatules)
-l’accouchement a été déclenché
-il y a eu une césarienne
-le test d’APGAR est inférieur a 10

Les signes d’appels pouvant justifier une consultation d’ostéopathie:
-pleurs fréquents
-Régurgitations
-Bébé nerveux, probleme de sommeil
-Déformation cranienne.

L’ostéopathe s’applique à chercher les tensions qui peuvent gêner le bébé.

Le traitement ostéopathique est doux, il se fait dans le but d’un relâchement des tensions.

 Virgina Montel Ostéopathe D.O

Publié dans ostéopathie et bébé | Laisser un commentaire